Avertir le moderateur Les blogs du Téléthon sont hébergés par blogSpirit Téléthon 2015 header

22 décembre 2007

"Le Caddie" (1) - Introduction

Je me déplace en caddie électrique,
oui en caddie pour ne pas dire bétaillère
et là est mon premier propos.

- Qu’en pensez-vous de votre caddie,
content, pas content ?


- Cela se vend,
mais comment ces véhicules sont-ils agréés et par qui ?


- Les utilisateurs directs ont-ils été interrogés
avec un bilan de satisfaction ou de mécontentement ?


Deux principes me guident :
Autonomie et Accessibilité,
les deux n’étant d’ailleurs pas incompatibles l’un envers l’autre,
bien au contraire.
Mais, deux principes rarement mis à leur avantage !

Une chose m’a un jour interpellé,
choqué serait plus juste,

en me promenant sur le site Internet du CERAH.
Le CERAH
(Centre d'Etudes et de Recherche
sur l'Appareillage des Handicapés)
est, si j’ai bien tout compris,
la structure qui habilite la mise sur le marché d’un caddie.
Tout d’abord ce site n’existe pas vraiment
et vous êtes très vite réorienté vers celui de l’UNAH
(Union National des Ambulanciers Hospitaliers)
- site: http://www.unahfrance.org/transhandi2.htm

Pourquoi ? Mystère et boule de gomme de caddie !

Site néanmoins intéressant avec de nombreuses informations
sur la législation en matière de handicap et … de caddie
avec de quoi chauffer à blanc un tout petit grain de sable.

Un texte, juste un tout petit texte,
mais qui en dit long, très long, trop long même.


Situation légale :
"Le fauteuil roulant est considéré par le législateur
comme un Dispositif Médical (DM)
de la famille des Véhicules pour Personnes Handicapées (VPH).
Hier, l'autorité administrative était responsable
de la délivrance d'une homologation.
Aujourd'hui, c'est le fabricant qui est responsable
du choix de la classe du produit et du marquage CE,
l'autorité administrative n'est chargée
que de la surveillance du marché.
Les fauteuils roulants sont des produits de classe 1
(Dispositifs non - invasifs),
l'évaluation de conformité se fait
sous forme d'Autocertification qui engage
la responsabilité du fabricant.
L'intervention d'un organisme habilité
n'est obligatoire que sur les autres classes de DM."


Et si l’on suit ce texte entre les lignes,
il n’y a pas meilleur moyen que
d’habiliter un caddie que l’on souhaite vendre ensuite
.
Cela s'appelle effectivement de "l'autocertification"
ce qui doit donner une certaine autosatifaction
à ceux qui encaisse le coût exorbitant
de ces tas de ferraille !
CQFD.
No comment !

Si l’on poursuit la lecture sur ce site
On peut lire ceci :
"Il est à noté que les grands fabricants
continuent de faire valider leurs produits
par des organismes habilités
ce qui garantit leur qualité et leur fiabilité"


Ne seraient-ils pas tous de même qualité ?
Certains ne seraient-ils pas fiable ??

Parfait, parfait …,
de mieux en mieux,
Hormis une faute d’orthographe
("Il est à noter ...", serait mieux !),
Et pour les autres, les petits fabricants,
Qui vont nous vendre leur camelote
Qui va garantir leur qualité et fiabilité
Car pour vous le prix sera le même,
voire même peut être plus cher.
Quant au service après-vente …
Je n’ose l’imaginer !

Des réactions ?
Cela ne vous fait pas bondir !
J'ai hésité un instant avec le verbe "vomir"

02 décembre 2007

le Téléthon au Téléphon !

Gaston, y'a l'téléphon qui son
... et y'a quelqu'un qui y répond
parce que c'est importon !!


Composer le 3637 pour donner, c'est bien
Et je dirai même que c'est un acte civique de nos jours.

Mais,
que dire du prélèvement supplémentaire
effectué par les réseaux de télécommunications
qui, pour ce simple appel
vont effectuer leur propre prélèvement.

L'année dernière
Noos a prélevé 0,28 euros pour un appel de 1 mn 52"

Mises bout à bout,
... que deviennent ces sommes ?

Cela retourne au Téléthon
... ou cela reste-t-il au Téléphon ?


Réponse cette année ...
Petit patapon

Die Hard 4 - Les contraintes du MK2

J'ai alors ressenti au plus profond de moi,
comme une contrainte ...
à laquelle je n'ai pu résister
pour y répondre


---------------------------------------------------------------------
Sujet: Re: Accessibilité
Date: Wed, 01 Aug 2007 16:37:30 +0200
De: silicium58@yahoo.fr
Pour: Direction de l’exploitation @mk2.com

Madame,

La lecture de votre mail
ne fait que confirmer l'ensemble
et le contenu des messages que je vous ai adressés,
vous ne souhaitez visiblement reconnaitre
l'inconfort que présente la grande majorité de vos salles MK2
à l'égard des personnes en fauteuil roulant,
et votre signature "La Direction de l'Exploitation"
ne fait que renforcer ce sentiment:
effectivement vous exploitez ... le fait
que ces mêmes personnes
n'ont pas d'autre choix que de se mettre
là où vous avez souhaité les parquer !

Vous me dites que:
"...vous avez été confrontés
à des contraintes architecturales"


Vous rendez-vous compte de la place,
je serai même tenté de dire
de l'immense place
dont vous avez disposé,
et disposez maintenant,
pour l'installation de ces salles.
Et, si l'on y regarde tout simplement,
sans grand effort,
vous rendez-vous compte de l'immense place perdue !
Un très large couloir central
autour duquel s'articule chacune des salles,
et on ne pouvait pas faire d'accès au milieu de chaque salle !?

Ah le Design, quelle belle invention !
Vraiment ces architectes sont des génies !
Mais ils n'ont pas encore compris
que le fonctionnel pouvait être aussi Design.

La disposition
a simplement été mal pensée à la base,
au moment où le projet a été déposé,
validé et accepté
sans réel souci des personnes en fauteuil pour leur confort.
Au passage,
j'en profite pour vous signaler l'étroitesse des ascenseurs
qui convient au transport de personnes en position debout,
mais pose de réelles contraintes, là oui !,
pour des personnes se déplaçant en fauteuil roulant.
Je suppose également
que vos contraintes architecturales
ont empêché de les faire un peu plus grands,
cela s'imagine difficilement
quand on voit l'espace libre
et très vaste tout autour.

Je ne doute pas que vos équipes d'accueil
peuvent être mises à disposition
pour aider les spectateurs,
j'en ai bénéficié pour prendre l'ascenseur,
merci, quoique à chaque fois
c'était plutôt le service de sécurité
qui entrait en action
et non le personnel du cinéma.

Par ailleurs,
pour en revenir au sujet principal
que vous avez gentiment éloigné
de notre discussion initiale,
à savoir l'inconfort du positionnement
des personnes en fauteuil au premier rang,
je ne me vois absolument pas demander
à vos équipes d'accueil de me porter
pour être confortablement assis en milieu de salle.

D'une part, je ne suis pas certain qu'elles accepteront
car il faudrait deux personnes pour cela,
mais surtout je ne suis pas sûr
qu'elles accepteraient de prendre cette responsabilité
en cas de chute lors d'un transport.
Je ne m'engagerai dans cette voie à risques.

Et le confort d'accessibilité dans une salle,
ce n'est pas à mon sens celui d'être soulevé
et plus ou moins bien pris en charge
par des personnes qui ne sont ni qualifiées,
ni formées pour cela.
C'est plutôt d'arriver dans cette même salle
et de s'asseoir là où on le souhaite
sans avoir à déranger qui que ce soit.

Quant aux suggestions,
si celles de vos spectateurs sont toujours entendues,
il serait appréciable
qu'une compensation soit appliquée dans le cas présent.
Le complexe MK2 Bibliothèque est construit
et rien ne pourra modifier l'accueil,
l'inconfort des personnes en fauteuil
pour être plus précis,
de vos salles et je doute fort
que vos nouveaux bâtiments
tiennent compte de ces remarques.

Par contre, appliquer un tarif réduit
pour toutes personnes
se présentant avec la carte d'invalidité
serait une bonne chose,
même si comme vous l'avez souligné
dans un de vos précédents mails vous proposez
"un grand nombre de tarifs préférentiels
(Carte 3 et 5, tarifs du matin…)
permettant à chacun
de profiter au mieux du cinéma".

Profiter du cinéma
c'est de pouvoir y aller
quand je veux
et non pas être obligé
de m'astreindre à certains horaires
sous prétexte que je suis handicapé !
J'ai déjà assisté à des séances en matinée,
mais
si je souhaite y aller dans l'après-midi ou en soirée,
comme Monsieur Tout-le-Monde,
voire avec des amis
(qui ne resteront pas longtemps au premier rang
si d'autres places sont libres),
à défaut d'être confortablement installé,
qu'il y ait au moins cette compensation.

Est-ce que cela dérangerait
"La Direction de l'Exploitation"
de permettre aux personnes en fauteuil
d'accéder aux cinémas MK2
en leur faisant bénéficier du tarif réduit ?

Bien cordialement
Silicium

----------------------------------------------------------

Voilà qui de nouveau
à le mérite d'être clair

Cependant depuis ce dernier courrier,
qui a bien été reçu, lu très probablement,
compris, c'est une autre histoire,
je n'ai toujours pas obtenu de réponse
de cette Direction-qui-exploite !

Il est vrai que de faire bénéficier d'un tarif réduit
aux personnes se déplaçant en fauteuil roulant,
vu le nombre de salles dans ces complexes MK2,
c'est peut-être prendre le risque
de voir un troupeau d'handicapés
envahir bruyamment les salles ...

Non, je plaisantais ...
c'est juste une idée saugrenue
qui a traversée mon esprit,
mais qui bizarremnt si incruste,
allez savoir pourquoi ?

Une impression de déjà vécu, non,
vous croyez ?


... A suivre
enfin peut-être !

Die Hard 3 - Moi et MK2

Cette trop courte réponse qui n'en est pas une
m'inspira cette expressin parodiant "les Choristes"
... Manque d' "Action, réaction"



-----------------------------------------------------
Sujet: Re: Accessibilité
Date: Mon, 04 Jun 2007 17:43:42 +0200
De: silicium58@yahoo.fr
Pour: Direction de l’exploitation @mk2.com

Madame,

Effectivement, c'est la seconde fois
que je me plains de cet inconfort en regard de l'accueil
fait dans vos salles MK2-Bibliothèque
pour les personnes se déplaçant en fauteuil roulant
et du prix qu'il y a à payer pour cela.

Votre réponse ne me satisfait pas plus
que lors de mon premier message,
et vous ne prenez nullement en considération
les motifs qui m'ont décidé à vous écrire.
A l'impossible nul n'est tenu, certes !
Mais si on s'y donne la peine ....

D'après votre première réponse,
des personnes
"préfère être plus ou moins près de l'écran" !!
Il y a une différence entre être bien placé,
ou relativement bien selon l'affluence,
et être au tout premier rang,
voire même devant le premier rang,
ou au tout dernier rang sans aucun choix.

Ne me dites pas que c'est l'emplacement
que vous choisissez lorsque vous allez au cinéma.
Au premier rang,
- vous ne pouvez pas être face à l'écran
car les places réservées sont sur le côté,
donc la tête est penchée ce qui est plutôt désagréable
- vous êtes trop près, l'image est floue
et vous ne profitez d'aucune profondeur de champ,
le son est au maximum
Est-ce cela le confort de projection dont vous parlez ??

Et au fond de la salle,
vous êtes évidemment trop loin considérant la taille des salles.


Je vous cite:
" Croyez bien que nous avons apporté
toute l'attention possible dans la conception
et la réalisation de nos salles
et notamment du MK2 Bibliothèque,
de façon à ce qu'il puisse,
plus encore que les autres,
accueillir tous nos spectateurs
dans les meilleures conditions
de confort et de projection."

Cela ne vous dérange pas d'écrire cela !!!
Quand à moi, cela me choque profondément
pour en subir régulièrement les meilleures conditions d'inconfort.

Ne pouvant accéder à une place correcte,
car rien n'a été étudié en ce sens
au moment de la construction de vos salles,
je ne conçois nullement que votre personnel
puisse m'aider à m'installer sur un siège de la salle
du fait de ma taille et des marches qui existent
dans toutes les salles.
Quant aux espaces réservés
au plus proche des sorties de secours,
j'abonde dans votre sens,
mais cela confirme que le problème
a été mal étudié à la base de la construction de ces salles.
En fait,
comme dans toutes décisions prises dans ce domaine,
les principaux concernés,
les personnes à mobilité réduite,
n'ont pas été consultés
et ces mêmes décisions ont été prises
par des personnes valides
incapables de juger des vrais problèmes.
Rien n'empêchait
de prévoir des sorties de sécurité en milieu de salle,
mais il fallait y penser au moment de la construction.

Je me doute bien évidemment que,
quel que soit leur emplacement,
tous les spectateurs sont au même tarif.
Sauf, qu'ils ont le choix de leur siège,
et qu'étant en fauteuil je ne prends la place de personne.
D'autant que les salles ne sont jamais pleines.
Mais un tarif réduit pour les personnes en fauteuil
se justifierait parfaitement,
même si vous proposez un grand nombre de tarifs préférentiels.
On profite au mieux du cinéma,
comme vous le dites,
si on peut y aller quand on le souhaite,
non pas dans le cadre d'horaire prédéfinis,
et être installé correctement,
ce qui n'est pas le cas,
au moins dans vos salles.

Libre à vous de dégager en touche,
mais faites l'essai au moins une fois.
Allez voir un film à grand spectacle de 2h00
assise dans un fauteuil roulant
et au premier rang ...

Je ne vous demande pas
de modifier vos salles existantes,
juste de penser à celles que vous faites construire
et à appliquer un tarif réduit
quelle que soit l'heure de la séance
en compensation de cet inconfort
à toute personne se présentant en fauteuil roulant.

Bien cordialement
Silicium
Paris

-----------------------------------------------------------

Quant à la réponse qui me parvint,
bien moins rapide que la précédente,
mais encore plus courte,
il fallait bien réfléchir à la connerie à dire
qui, sur ce point,
ne m'a nullement déçue.

et je vous le rappelle,
ces échangent sont retranscrits intégralement
et mot pour mot,
sinon c'est moins drôle, certes !


--------------------------------------------------------
Sujet: RE: Accessibilité
Date: Mon, 11 Jun 2007 12:02:23 +0200
De: Direction de l’exploitation @mk2.com
De: silicium58@yahoo.fr

Monsieur,

Pour faire suite à votre dernier mail, nous vous confirmons
que la construction du MK2 Bibliothèque
a impliqué de réelles contraintes architecturales
qui ne nous permettaient pas
de positionner les issues de secours vers le milieu des salles.
Nos équipes d’accueil
sont toujours à votre disposition
pour vous aider dans vos déplacements à l’intérieur du bâtiment.
Croyez bien
que les suggestions de nos spectateurs
sont toujours entendues
pour améliorer l’accueil dans nos salles
et la conception de nos nouveaux bâtiments.

Veuillez recevoir, Monsieur, nos sentiments les meilleurs,

La Direction de l’Exploitation

-----------------------------------------------------------------------

Non, non, vous ne rêvez pas !
Il y avait des contraintes ... architecturales,
surement pas,
Il y avait sans doute trop d'espace,
si vous connaissez un peu le lieu
vous pourrez apprécier,
et leur contrainte était
de ne pas savoir comment faire
pour que cela ait une taille humaine ...


je vous en donne un aperçu
dans un prochain épisode ...
Evidemment que cela n'est pas fini


... A suivre

Die Hard 2 - MK2 et moi

Le temps s'est écoulé,
beaucoup d'eau a passé sous les ponts
et,
n'ayant plus de nouvelle de la Direction-qui-exploite,
n'ayant pas remarqué de baisse de tarification
récompensant logiquement les gladiateurs
que nous sommes
je suis reparti à l'assaut de la muraille ...
un peu plus d'un an plus tard,
En clair, je les rappelle à mon bon souvenir
retranscription garantie mot pour mot authentique,
un parfait copier-coller !

--------------------------------------------------
De : Silicium [mailto: silicium58@yahoo.fr]
Envoyé : mercredi 25 avril 2007 17:02
À : Direction de l’exploitation @mk2.com
Objet : Accessibilité
Importance : Haute

Madame,
Etant une personne à mobilité réduite
me déplaçant en fauteuil électrique,
vos salles ont certes la réputation
d'être accessibles à des personnes de notre statut,
notamment en ce qui concerne les salles du MK2 Bibliothèque
où je me rends le plus souvent, mais à quel prix !

En effet, l'accès en est grandement facilité,
pas de marche, une entrée de plain-pied, un ascenseur,
oui mais ....

... Mais une place royale AU PREMIER RANG !,
sans autre choix, ou encore plus près
lorsque la première rangée de fauteuils n'est pas retirée.
Ou bien, pour quelques salles,
vous êtes placés tout au fond de la salle,
après le dernier rang.

Avez-vous assisté à une projection
dans de telles conditions ??
L'image est floue,
le son est au maximum,
et pour voir correctement
vous avez la tête légèrement inclinée vers le haut
puisque vous êtes TROP PRES !
et encore plus près si la première rangée n'est pas libérée.

Trouvez-vous normal de plus de payer le prix fort
pour un tel service ?
car étant en fauteuil roulant,
nous ne privons personne d'une place.

C'est pourtant le prix fort qui est appliqué,
sans réduction aucune !

L'accessibilté est une première étape importante
que peu de salles offrent,
mais nous sommes également capables
d'apprécier une bonne projection
dans des conditions de confort.
C'est bien loin d'être le cas ...
qu'au moins on puisse bénéficier
d'un tarif de compensation, non ?

En souhaitant avoir attiré votre attention,
Bien cordialement

Silicium
Paris 13ème

-----------------------------------------------------------------

Pas nécessaire de vous faire un dessin,
je pense que la situation est claire ...


Et voici la réponse de la Direction-qui-exploite,
qui se souvient avoir déjà été sollicitée,
une chance !
La réponse est rapide, le lendemain,
courte mais éloquente !

------------------------------------------------------------------
Sujet: RE: Accessibilité
Date: Thu, 26 Apr 2007 14:15:57 +0200
De: Direction de l’exploitation @mk2.com
De: Silicium silicium58@yahoo.fr


Monsieur,

Nous faisons suite à votre dernier mail
et nous ne pouvons y apporter de réponse plus complète
que celle que nous vous avions faite en novembre 2005
et que vous trouverez ci-dessous pour rappel.
En revanche, pour ce qui concerne les tarifs réduits,
nous tenons à ajouter
que nous proposons un grand nombre de tarifs préférentiels
(Carte 3 et 5, tarifs du matin…)
permettant à chacun de profiter au mieux du cinéma.

Par ailleurs, toutes les places,
qu’elles soient situées au premier rang,
au dernier ou au milieu de la salle
sont au même tarif pour tous les spectateurs.

Nous regrettons sincèrement
que nos salles ne vous apportent pas toute satisfaction
mais espérons néanmoins vous compter parmi nos spectateurs,

Cordialement,

La Direction de l’Exploitation.

---------------------------------------------------------------------------

Je rêve, éveillé je vous rassure,
en lisant une telle réponse
On se croirait au cinéma !


Mais,
ne quittez pas votre place,
le spectacle n'est pas terminé,
il va devenir grandiose ...
... dans la médiocrité


... A suivre

Moi, j'aime le cinéma ...

Bonjour,
Je vous l'avais annoncé dans ma précédente note,
voici le combat que j'ai engagé avec une chaine de cinéma,
la chaine MK2 pour être précis.

Commencé timidement en 2005
par un premier échange de courrier,
je vous livre ici la réponse qui m'avait été faite,
retranscrite mot pour mot que,
par respect et égard
vis-à-vis de la personne qui me répond,
je ne nommerai pas ouvertement,
autrement que par sa signature
"La Direction de l'Exploitation"

Plutôt bien choisi d'ailleurs ...

Pour vous rappeler le motif de mon échange,
il s'agit plus précisément du cinéma que je fréquente,
le MK2 Bibliothèque F. Miterrand à Paris (13ème)
qui propose 14 salles
en accès de plain-pied,
jusque là rien de répréhensible,
Mais,
où votre place est royalement réservée
Au premier rang sur 12 salles,
voire même devant la première rangée de fauteuils,
et au dernier rang sur 2 salles.


Mon courroux vient du fait que,
l'inconfort étant avéré et signalé,
il serait bien, correct, honnête,
de faire bénéficier d'un tarif réduit
toute personne en fauteuil roulant, non ?!

Que nenni !


Voici donc cette échange
A vous de juger ...

----------------------------------------------------------------------
De: Direction de l’exploitation @mk2.com
Envoyé : jeudi 10 novembre 2005 11:19
À : silicium58@yahoo.fr

Monsieur,
Nous faisons suite à votre mail qui a retenu toute notre attention.
Croyez bien que nous avons apporté toute l'attention possible
dans la conception et la réalisation de nos salles
et notamment du MK2 Bibliothèque,
de façon à ce qu'il puisse, plus encore que les autres,
accueillir tous nos spectateurs dans les meilleurs conditions
de confort et de projection.

Les salles 1 à 12 proposent effectivement un espace
pour les fauteuils des personnes handicapées en bas de salle
et les salles A et B proposent ces espaces en haut de salle.

Nous avons opté pour ces deux positions car,
dans l'exploitation,
il nous est désormais demandé l'une ou l'autre
selon que l'on préfère être plus ou moins près de l'écran.

De plus, comme vous le savez sûrement,
nous devons proposer ces espaces
au plus près des sorties de secours.

Par ailleurs, dans la mesure
où la personne handicapée le souhaite,
nous demandons au personnel des salles
de bien veiller à guider et aider
au transfert du fauteuil roulant à un fauteuil de salle.

En outre,
nous avons récemment ouvert
le MK2 Quai de Loire (19ème arrondissement)
dont les salles ont été étudiées pour permettre
le meilleur emplacement possible pour les fauteuils roulants.
Ainsi, 4 d’entre elles disposent d’emplacements
pour les fauteuils roulants situés en haut de la salle.
Pour les deux autres salles,
ces emplacements sont situés au deuxième rang.

Espérant néanmoins
vous retrouver très bientôt dans nos salles,
Bien Cordialement,

La Direction de l’Exploitation

-----------------------------------------------------------------------

Voici donc ce premier échange
qui laisse quelque peu sur sa faim,
et non sur sa "Fin"
comme on le voit écrit sur l'écran après un film.

Mais mon histoire est loin d'être finie,
et j'en vous en donne les chapîtres suivant.


En épilogue de cette première,
Je vous avouerai sincèrement
qu'il ne me viendrai pas à l'esprit
de solliciter le personnel d'une salle
afin de me déplacer vers une place mieux située.
au milieu de la salle de préférence (?),
D'autant qu'il y a un risque non néglieable de chute,
risque important
que je ne demandrai pas de prendre à mon personnel
si j'étais "La Direction de l'Exploitation" !


Par ailleurs, je vous informe,
pour ceux qui n'ont pas testé,
que dans une salle de cinéma,
lorsque l'on est au premier rang
VOUS AVEZ LE NEZ SUR L'ECRAN
VOUS AVEZ LES OREILLES DANS LES HAUTS-PARLEURS
VOUS AVEZ LE COU TORDU

PARCE QUE VOUS ÊTES TROP PRES !


Et que venant avec votre fauteuil,
la place que vous payez plein tarif
reste néanmoins vide
!!!

A suivre ...

24 novembre 2007

Administration, nous voilà !

L’autonomie n’est-elle pas
une forme caractéristique de la liberté ?
- Liberté d’aller et venir sans demander d’aide,
- Liberté de sortir de chez soi et de s’ouvrir aux autres,
- Liberté tout simplement d’exister
et d’être reconnu au-delà de sa différence …


Mais quelle différence ?
Celle d’être incapable de faire
ce que fait le commun des mortels,
ou celle de faire aussi bien
sinon même mieux parfois
mais au prix d’effort d’athlète
et d’une certaine dose d’abnégation de son amour propre ?

Combien d’administrations
ou de lieux dits "publics", donc accessibles à tous
nécessiteraient un sérieux aménagement
à commencer par le remplacement
des quelques marches de l’entrée
par un plan incliné qui ne soit pas la descente du SuperG.

Oui, combien de Mairie, de Centre de Sécurité Sociale
et autres administrations ...
supposées ouvertes à tout public
ne sont pas accessibles ?


Que dire des écoles
où l’accessibilité est par miracle rendue possible
le jour d’un scrutin de vote ?


Et pour cause,
ce jour là,
on a besoin de votre voix
pour valider des promesses rarement tenues,

ce jour là
on vous reconnaît comme quelqu’un
de tout à fait "normal",

ce jour là
on vous respecte.

Comme tout père, fier de son enfant,
j'aurai aimer être présent de jour de la fête de l'école,
j'aurai voulu l'entendre et le voir chanter dans la chorale
les jolies chansons qu'il avait apprises en classe
et que lui aussi,
aurait aimé entonner devant sa mère
... et son père !


Mais voilà,
ce jour là,
on ne vote pas !


Côté banque,
on peut soulever aussi le problème
du retrait d’argent au distributeur

Rares sont les banques
avec un appareil à bonne hauteur,
non pas la hauteur d’une personne debout
mais bien celle d’une personne assise,
rivée dans son fauteuil.

Si celui-ci est électrique et bénéficie d’un système élévateur
(ce qui n’est pas le cas pour tous),
son utilisateur a une chance de pouvoir retirer de l’argent,
sinon à lui de trouver une aide de confiance …
Mais, même avec un lift électrique,
il faut en plus que la fente
destinée à recevoir sa carte bancaire
soit à bonne distance,
déjà pour l'introduire correctement
et composer ses codes et chiffres nécessaires au retrait,
mais surtout pour récupérer rapidement cette même carte
avant que l’appareil par sécurité ne l’avale.

Après "Patience et longueur de temps …"
si vous souhaitez récupérer cette carte,
il faut revenir dans cette même banque
aux heures d’ouverture non seulement de la banque,
mais aussi du distributeur
car il ne s’ouvre que quand on le réapprovisionne …
Mais avant, il vous faudra appeler de l’extérieur un employé
pour expliquer votre problème,
car une grosse marche vous empêche l’accès à l’agence,
J'ai testé le coup de la carte avalée !

Les banques ne sont-elles pas également
des lieux publics ?


N’y dépose-t-on pas notre argent
dont elles bénéficient bien au-delà de nos espérances ?


Quelle est belle et haute la marche de l’entrée,
sans parler du groom de la porte ou du sas de sécurité.


J'ai écrit directement au siège de ma banque
pour signaler ce problème.
Le message a été transmis au service compétent,
m’a-t-on dit,
et on s’occupe de ce problème et …

Cela fait quelques années que le service dit "compétent"
montre son indifférence si ce n’est son incompétence,
pour ne pas dire indifférence.


Une raison m’en a été donnée
lorsque je me suis adressé à mon agence bancaire,
la réponse avait le mérite d’être claire:
"on s’occupe de ce problème pour nos employés,
l’idée ne nous était pas venue pour nos clients
".
Etonnant, non ?

De façon anecdotique, je ne vois pas d'autre terme,
car cela est risible (à défaut, je dirai la-men-ta-ble !!),
en parlant de grosse marche à l'entrée d'une banque.

Avez-vous vu celle qui orne l'entrée de la banque LCL
située dans le 10ème arrondissement de Paris
juste en face de l'Hôpital Saint-Louis ?
Elle doit bien faire dans les 15 à 20 centimètres !
Anecdotique ai-je dit ?!
Oui, car cette jolie marche est le fait,
non pas de l'entrepreneur des travaux,
ni d'un souhait de la banque,
mais d'une décision de la Mairie, semble-t-il !

"Cela aurait dénaturé la perspective"

En effet,
tous les autres commerces ayant une marche,
et vu sous cette angle,
on comprend mieux
le mot "démarches", auxquelles nous sommes confrontés !

Gaston, y'a l' téléphon qui son !

Composer le 3637 pour donner, c'est bien
Et je dirai même que c'est un acte civique de nos jours.

Mais, que dire du prélèvement supplémentaire
effectué par les réseaux de télécommunications
qui, pour ce simple appel
vont effectuer leur propre prélèvement.

Lors du Téléthon 2006,
Noos prélève 0,28 euros pour un appel de 1.52 mn.

Mises bout à bout,
que deviennent ces sommes ?
Cela retourne au Téléthon
ou cela reste-t-il au Téléphon ?

Sauvons le Grand-Ecran Italie 2 !

J'habite le 13ème arrondissement à Paris
et déplore que l'un des deux cinémas de ce quartier
accessible aux personnes "à mobilité détruite"
ait été fermé au début 2006
pour laisser prochainement place
à des magasins de fringues !


Il s’agit du complexe cinématographique
du centre commercial de la Place d’Italie

Une grande salle de 650 places avec écran géant
et deux salles plus petites,
mais les trois salles entièrement accessibles !

Encore une salle qui se ferme à Paris,
et avec la bénédiction de la Mairie
au détriment de l’animation d’un quartier bien démuni.

Pour les personnes de ce quartier
qui souhaiteraient néanmoins aller au cinéma,
il reste au plus près
une seule salle sur un complexe de sept salles
au Gaumont UGC Gobelins
et ....
le complexe MK2 de la bibliothèque François Mitterrand
où vous disposez de 14 salles
en libre accès pour les personnes en fauteuil.
Waouh, génial !

Oui, génial,
et sur 12 salles votre place est en prime réservée
mais au premier rang !
et impossible d’aller ailleurs,
parfois même sans que les sièges n'aient été enlevés
(donc encore plus près que le plus près).


Résultats,
- l’image est floue car vous êtes trop près,
- vous avez le coup tordu car vous êtes trop près,
- le son est à fond car vous êtes trop près.

On nous offre la qualité, rien que la qualité !

Mais de quoi se plaint-on
après tout, c'est accessible, non ?!


Quant aux deux salles restantes, plus grandes,
vous êtes tout au fond,
pas de souci de réservation,
votre fauteuil ne dérange personne,
personne ne vous dérange
(à ce demander même si vous existez),
et vous voyez tout ...
mais de loin !

Je reviendrai sur ce détail dans une prochaine note,
en ce qui concerne le complexe MK2,
il n’est pas prévu de tarif réduit pour les personnes handicapées !


Et puis quoi encore,
vous êtes inconfortablement installés
et vous voudriez un tarif préférentiel,
faut pas rêver, vous nous faites du cinéma
.

Pour simple information,
le Grand Ecran Italie
proposait des places au milieu de la salle,
donc avec une bonne écoute et visibilité,
comme pour tout le monde, quoi !?


Signez la pétition !
la procédure est actuellement bloquée

http://www.sauvonslegrandecran.org/

Pourquoi "Silicium" comme pseudo ?

Que dit tout d'abord le dictionnaire pour ce mot ?
Silicium: oxyde de silice
et, si l'on pousse un peu plus loin, sable, grain de sable

- Tout petit grain de sable
qui égratigne et qui écorche quand il vous touche

- Tout petit grain de sable
qui s'insinue dans un rouage
pour l'empêcher de tourner,
non pas rond, mais en rond

- Tout petit grain de sable
qui voudrait se mettre en travers d'un mécanisme,
d'un processus qui se déglingue un peu plus chaque jour
pour que s'ouvrent les yeux, pour que s'ouvre la voie
et que tout se déroule dans le meilleur des mondes possibles

J'aimerai y croire ... !

Certains ont du mal à cohabiter avec leur handicap,
se rendant coupables de cet état,
ayant honte d'être ainsi et de ne plus être,
aux regards des autres,
de ceux qui les ont connu avant ...

Depuis quelques années,
on ose sortir, on ose exister
dans un monde qui nous est devenu parallèle
mais que l'on souhaiterait croiser
comme tout individu
et se confondre au-delà de nos problèmes.

En fait, on nous a seulement autorisé
à nous montrer tels que nous sommes,
alors,

Autorisez-nous aussi à y vivre !

J'attends vos réactions à ces profondes interrogations
qui sont aussi les vôtres,
souhaitant ouvrir une voie et agrandir la brèche

Cordialement votre